Membres

Vos impressions ici :



Écrivez vos impressions sur ce blog et son auteur (et non des demandes de renseignements)

http://www.livre-dor.net/livre.php?livredor=130290.

mardi 10 avril 2018

L'hétéro-isopathie
















    



Aquarelle de mon ami André Bacher 
(l'allopathie et l'hétéro-isopathie se tiennent par la main...)


L'hétéro-isothérapie :
(article paru dans Vetofocus, les 14 et 20/04/2018)



Ce sont des dilutions homéopathiques obtenues à partir de n'importe quelle molécule ou produits de
synthèse (1).

Leur origine :

Ils sont préparés à partir de prélévements provenant de l'environnement du malade (poussières,
pollens, poils d'animaux), d'aliments, de médicaments, de produits chimiques de cancérologie par
ex. Leur fabrication est autorisée en France . Ils sont reconnus comme étant des médicaments
homéopathiques dans l'édition de 1965 de la Pharmacopée Française.
Par contre la fabrication d'un auto-isothérapique (= dilutions de sécrétions pathologiques du
malade lui- même comme de ses urines, de ses sécrétions ..) est interdite en France.

Historique :

C'est le Dr G. Lux, vétérinaire allemand (XIX ème siècle) qui fut le premier à proposer leur
emploi . C'est ainsi qu'il prescrit avec succès Sulfur aux animaux intoxiqués par un excès de
traitements au soufre.

Leur champ d'application est varié (1) :

-ils préviennent les intolérances et allergies médicamenteuses et permettent aussi de les traiter
-ils améliorent la désintoxication en évacuant les molécules chimiques qui pourraient s'être
accumulés dans l'organisme. Ils lèvent ainsi les barrages aux réactions de l'organisme à
l'homéopathie.
-ils améliorent la tolérance des traitements de chimiothérapie en cancérologie et arrivent parfois à
les potentialiser.
En aucun cas, les héréro-isopathes peuvent remplacer le traitement de chimiothérapie.
Leur fabrication :
Il faut fournir au laboratoire (ou à la pharmacie) la substance dont on veut faire fabriquer un hétéro-
Cependant certains existent déjà, comme en cancérologie le Flurouracile 7 CH, la Doxorubicine 7
CH, la cyclophosphamide 7 CH, la Cortisone 7 CH.
En général, les hétéro-isopathes sont fabriqués en la dilution de 7 CH ou en 200 K.


Leur administration :

En cancérologie, en général, ils sont administrés 24 h à 48 h après la perfusion de chimiothérapie et
durant 4 jours.
Ils permettent de favoriser le métabolisme et l'élimination des substances toxiques tout en prévenant
les intolérances et allergies médicamenteuses et enfin de renforcer l'action de l'homéopathie
classique administrée avec la chimiothérapie.(4).

En allergologie, ils sont fabriqués à partir de l'allergène identifié.
S'il s'agit d'une allergie saisonnière comme aux Pollens, l'hétéro-isopathe sera prescrit « en
échelles » (à doses croissantes).
Le traitement pourra se dérouler comme suit : 3-5 granules par jour en 5 CH durant une semaine ;
puis en 7 CH la semaine suivante, en 9 CH la semaine suivante, en 12 CH la semaine suivante, en
15CH la semaine suivante et enfin en 30 CH la semaine suivante.
En allergie médicamenteuse, il est possible de faire fabriquer un hétéro-isopathe du médicament.
D'après un confrère (2) une étude sur l'utilisation d'un isothérapique de Gardenal ND chez des
enfants épileptiques recevant ce médicament, a démontré que l'isothérapique permettait une
diminution des effets secondaires, en particulier de la somnolence. L'administration d'isothérapiques
de Gardénal en 4 CH, puis 9 CH et enfin 15 CH a permis d'augmenter l'élimination urinaire de la
substance active sans réapparition des crises épileptiques.
Cette observation avait été d'ailleurs découverte par Lapp et Wurmser , en 1955, en intoxiquant des
cobayes à l'arsénic et leur donnant ensuite Arsenic 7 CH (3). Cela a permis de mettre en évidence
une élimination urinaire plus rapide et importante de l'Arsenic, en donnant son hétéro-isopathe
homéopathique.

Il existe bien d'autres travaux qui vont dans le même sens comme ceux de Cazin (1987), du Pr
J.Cambar (1988). et de J B Crapanne (1995). Ce dernier permit en prescrivant un hétéro-isopathe
du Bactrim à des malades séro-positifs immuno-déficients de mieux supporter ce sulfamide prescrit
pour prévenir des affections opportunistes. L'action désensibilisatrice de l'hétéro-isopathe a été
confirmée.(5)
Il semblerait que la dilution 7 CH permettrait l'élimination maximale du « toxique ».

« De nombreux vétérinaires homéopathes ont prouvé l’efficacité des hétéro-isothérapiques dans le
cadre de la maîtrise de la réaction et de l’accident vaccinal chez les carnivores domestiques. Il
semble que l'administration d'hétéro-isothérapiques de vaccins contre le Felv, le Coryza félin et la
Panleucopénie infectieuse a permis de diminuer l'apparition des fibrosarcomes dans une population
de chats ainsi traités »... (2) .

Bibliographie :

Dr A. Dumas et E.Ménat: Cancer : être actif de son traitement Editions Leduc 2016 (1).
Homéopathie et Isothérapie | Phytanimal
www.phytanimal.com/homeopathie/homeopathie-et-isotherapie (2)
C.Lapp et L.Wurmer : mobilisation de l'arsenic fixé chez le cobaye sous l'influence de doses
infinitésimales d'arsenic de sodium. Homéopathie française 1984, 72. (3)
J.L Bagot : l'homéopathie dans les soins de support en cancérologie Edition Unimedica 2007,
réeditée en 2017. (4).
C.Trepo, JB Capanne... : Trimethoprim-sulphamethroxazole rechallenge in 20 previously allergic
HIV-infected after homeopathic desensitation.AIDS. (5).

Serge ARNAUD, docteur-vétérinaire.

2 commentaires:

Arnaud Veto a dit…

Rappel :

Pour faire un commentaire ou demander un renseignement, il faut aller au démarrage du blog : arnaudveto.blogspot.com
Aucune réponse ne sera effectuée ici. Merci.

Jopi Cardpi a dit…

Bonjour Arnaud,

J'ai crée un blog pour ma question que je ne retrouve pas. C'est urgent et n'ai pas le temps de devenir expert blogueuse, alors je réitère ici ma question :

le cancer médiastinal chez un chat est il guérissable? 2 avis véto me proposent l'euthanasie. Elle a été ponctionnée une deuxième fois ce samedi soir de 300 ml environ. J'ai le CR à dispo. si vous le souhaitez.

Amichalement, Joëlle