Membres

Vos impressions ici :



Écrivez vos impressions sur ce blog et son auteur (et non des demandes de renseignements)

http://www.livre-dor.net/livre.php?livredor=130290.

mardi 4 mai 2010

VISCUM ALBUM : Le GUI


Le gui (Viscum album) : un parasite guérisseur !


Déjà les grecs associaient le gui à Asclépios, le dieu de la santé.
Du temps des gaulois ,le gui était considéré comme une plante sacrée. Selon les druides le gui du chêne avait des propriétés miraculeuses .Il guérissait certaines maladies, protégeait contre les poisons et les méfaits de la sorcellerie. De plus quand des ennemis se trouvaient face à face sous du gui, ils observaient une trêve jusqu’au lendemain ! De là probablement, vient cette coutume de suspendre une boule de gui au plafond et d’ y échanger un baiser en signe de paix et d’amitié
au moment des fêtes du début d’années.
Cette plante parasite pose de gros problèmes aux arboriculteurs. Elle provoque un affaiblissement de l’arbre hôte, ralentit sa croissance et diminue la production fruitière. Aucun produit chimique est actuellement capable de la détruire si ce n’est de couper les branches atteintes .En France le gui figure sur la liste des plantes nuisibles et sa destruction peut être rendu obligatoire par arrêté municipal ou préfectoral.
La plante, notamment les baies ,renferme des substances toxiques (saponosides) et peut provoquer en cas d’ingestion accidentelle des troubles digestifs voire cardiaques notamment avec les baies; aussi en phytothérapie la partie utilisée est les feuilles et les petites branches récoltées avant la formation des fruits.

En 1917, le docteur R.Steiner a remis au goût du jour les vertus thérapeutiques du gui notamment dans le traitement des cancers. L’AREMA ( l’Association pour la Recherche et l’Etude de la Médecine Anthrosophique) (1) a repris sa doctrine en l’améliorant à partir de l’expérience de nombreux médecins notamment ces dernières années sous l’égide du Dr R.Kempenich, cancérologue.
Le livret « la pratique du viscum album » rédigé par ce médecin et son collège indique les différentes propriétés gui fermenté : immunomodulatrices (stimulation lymphocytaire, augmentation de la sécrétion de cytokines: interféron…) une activité cytotoxique et cytostatique sur les cellules tumorales (action des viscotoxines et lécithines).
Les effets cliniques chez l’homme, sur une évaluation de plus 30 000 patients, durant 70 années, a permis d’établir une liste des effets régulièrement signalés par les médecins utilisateurs :
Amélioration de l’état général, de l’appétit, de la qualité du sommeil, baisse du nombre des infections, baisse du nombre de métastases, augmentation de la période de rémission tumorale, baisse des douleurs (métastases osseuses) diminution de la toxicité et effets secondaires de la chimio et radiothérapie…,quelques rares régressions tumorales ont été signalées.
Des effets secondaires ont été signalés comme des réactions inflammatoires locales, une élévation de la température, des frissons des courbatures et vertiges…D’après l’auteur de l’article, le Dr Kempenich, ces signes témoignent de la faculté de réaction du patient et sont sans danger; Il faut alors revoir la posologie. Des expériences sur des modèles animaux garantissent une très large marge thérapeutique.

A-Les principales indications de Viscum album en médecine humaine :


-Les maladies cancéreuses et tumeurs malignes.
-Les leucoses.
-Les précancéreuses : polypes…
-La Stimulation de l’érythropoïèse ( production de globules rouges ).

-Les contre indications :

Il convient d’interrompre les traitements lors de :
Toutes infections aigues et maladies fébriles;
Les allergies au produit.
L’hyper thyroïdie non équilibrée .
Les tumeurs cérébrales ou métastases.
Et s’abstenir durant la grossesse.

-La posologie chez l'homme:

Les traitements sont prescrits en série de concentrations croissantes (de 0,01 à 20 mg) à raison de 3 injections par semaine pendant 3 semaines suivies d’une pause d’une semaine. Les séries de faibles concentrations sont réservés aux états précancéreux (de 0,001 à 1 mg). Les séries de concentrations plus fortes sont indiquées dans les cancers avérés en évolution ou en rémission.
Les préparations de Viscum album différent en fonction de l’arbre hôte du gui et de même ses indications :

Organes d’origine ectodermique (peau, organes sensoriels, système nerveux ) :
Viscum album fermenté abietis, Viscum album pini.

Organes de la respiration, de la phonation et thyroïde:
Viscum album fermenté abietis, Viscum album fermenté pini.

Bronches et poumons :
Viscum album fermenté ulmi ou abietes.

Seins :
Viscum album fermenté mali et pini.

Sang et organes lymphocytaires :
Viscum album fermenté quercus.

Os, muscles, tendons, tissus conjonctifs :
Viscum album fermenté abietis ou quercus.

Système urogénital :
Masculin : Viscum album fermenté abietis ou quercus.
Féminin : Viscum album fermenté mali ou pini.

Appareil digestif :
Viscum album fermenté quercus ou pini.

-La voie d’administration est en le plus souvent sous cutanée souvent à proximité de la tumeur ou de la métastases.Le laboratoire Weleda (2) commercialise ces ampoules injectables.

-Durée du traitement chez l'homme :
Il n’y a pas de limitation de principe dans la durée. Dans la majorité des cas sans récidive un arrêt total est possible après 7 années de traitement.


B-Usages en médecine vétérinaire :


Les vétérinaires sont aussi confrontés aux problèmes de cancers chez les animaux de compagnie (7).
Les tumeurs mammaires sont fréquentes et souvent cancéreuses notamment chez les chattes, surtout si elles ont pris des pilules contraceptives et il est conseillé de les stériliser dès 7 mois. De même, les chiennes sujettes aux lactations nerveuses développent des tumeurs et là aussi il est bon de les stériliser au plus vite !
Dans un 1er temps il est important d’opérer l’animal et si possible de faire analyser la tumeur.
Pour éviter des récidives j’ai utilisé avec l’accord éclairé du propriétaire, Viscum Album Fermenté(VAF) notamment mali chez les chiennes. et pini chez les chattes.
Ces produits sont aussi commercialisés notamment par le laboratoire Weleda en boites de 6 ampoules

1-Les VAF :

 a)-Par injections : Protocole des injections transmis par mon confrère, le Dr S.Doliger (3) (et avec son autorisation) :

 Remarque : Ce traitement ne peut être à effectué que sur prescription et surveillance d'un vétérinaire :

-Commencez par des ampoules de VAF dosé à 0,1mg : faire 4 injections d'une ampoule en S/C à 2 jours d'intervalle.
-Puis continuez par des ampoules de VAF dosées à 1 mg : faire 4 injections d'une ampoule en S/C à 2 jours d'intervalle.
-Enfin, terminez par des ampoules de VAF dosées à 1O mg : faire 4 injections d'une ampoule à 2 jours d'intervalle.
-Repos de 10 jours et reprise du même protocole thérapeutique.

Un traitement  a été préconisé par mes confrères du GEB (R.Blostin notamment) pour traiter les tumeurs mammaires de la chienne selon le protocole cité précédemment avec le VAF pini.(5).
Ma consoeur suisse O.Clottu  traite avec succès les sarcoïdes du cheval avec le VAF pini.

Le seul problème est qu'il est actuellement difficile de se procurer des VAF en France et souvent la commande doit passer par l'étranger (en Allemagne).
 Il faut donc se renseigner auprès du laboratoire Weleda 68330 Huningue qui s'il est en rupture d'approvisionnement en France, pourra vous indiquer des adresses où il est disponible à l'étranger.

Quelques remarques personnelles :

- Bien faire les injections en S/C. Changer d'aiguilles entre le prélèvement et l'injection..
 -Il peut se produire quelques rares réactions cutanés ( œdème, rougeurs...). Apis mellifica 5 CH sera la bonne indication !
  -les injections sont à déconseiller dans le traitement du fibrosarcome...car il faut limiter les injections pour éviter les récidives !
Donc traitez plutôt avec la forme buvable de Viscum album ou en homéopathique ! (4).

b)- Par mésothérapie:

 En infiltrations du VAF tout autour d' une tumeur inopérable  : La tumeur semble "sécher" mais les résultats ne m'ont apparu pas très probants...

 c)-Les présentations buvables : 

Depuis 1992, sous l'égide du GEB et de mon confrère R.Blostin, le VAF en solution aqueuse est utilisé dans le traitement post opératoire du fibrosarcome du chat.(5-7).
Une semaine après l’exérèse chirurgicale, il est prescrit une solution buvable de VAF Quercus dilution ST 3 à raison de 0,5 ml matin et soir durant plusieurs mois. L'espérance de vie serait de 3,6 ans.

  Il faut penser à conserver les flacons au frigo et ils ne sont utilisables qu' un mois seulement après leur ouverture. 

Information utile d'Isabelle ( blogueuse) :

"J'ai trouvé une pharmacie en suisse qui fourni des médicaments homéopathiques introuvables en France (notamment du viscum album fermenté quercus st3 en dillution 1% buvable) ; ils connaissent bien les traitements pour les animaux, ils savent de quoi ils parlent et se sont intéressés au sujet :
Pharmacie Amavita Savigny, tél : (0041) 21 781 07 20 ".



2-Supplément nutritionnel contenant du gui :

ABV VISCO-CF gouttes buvables (labo ABV du Dr Nicolas Baudin) :


"Produit naturel de santé, composé de plantes (teintures-mères de Curcuma, de Viscum quercus - gui du chêne - , et de Pao pereira) ainsi que d'oligo éléments (Sélenium-Cuivre-Zinc-Manganèse).Ces composants ont une puissante action synergique  anti-oxydante, anti-inflammatoire, de relance énergétique cellulaire, permettant d'aider au contrôle des états dégénératifs" (6).



3-Viscum album en homéopathie vétérinaire :

Je l’ai aussi utilisé dans les tumeurs mammaires en l’associant à ARN/ADN ,en concentration de 9 CH tous les jours et durant plusieurs mois après l’exérèse de la tumeur, avec aussi une dose mensuelle de 30 CH.J'ajoutais aussi à ce traitement d'autres produits homéopathiques comme Conium maculatum 5CH, Silicea 5 CH, Germanium DH8 ou les 3 Acides de Lefol. J’ai eu de bien meilleurs résultats qu’avec le Tumoryl mammaire (ND), bien connu des vétérinaires…
Sa principale indication reste le traitement postopératoire du fibrosarcome du chat (4) pour limiter les récidives. Je le prescrivais en prises journalières de 9 CH en association avec ARN/ ADN 9 CH et Monazite DH 8 durant un minimum de 6 mois
En effet d'après mon confrère P.Devauchelle, les récidives apparaissent dans 85 % des cas dans les 6 premiers mois après l'ablation de la tumeur (8).
En même temps, je prescrivais des doses mensuelles de Viscum : d'abord en 15 CH puis 30 CH  pour consolider le traitement et cela durant un minimum d'une année.
 Je limitais les récidives à 30% des cas traités ce qui est honorable.

Ainsi, je pense qu’il faut revoir notre avis sur le gui et ne plus le considérer comme un parasite inutile…!


« Medicus curat, natura saniat » : C’est le médecin qui soigne et la nature qui guérit !


(1) AREMA 1 rue Goethe 6700 Strasbourg
(2) Weleda 68330 Huningue.
(3) Dr Stéphane Doliger, vétérinaire, cancérologie, Centre Hospitalier Vétérinaire St Martin.
(4) Le fibrosarcome félin : article du blog arnaudveto.
(5)-Autres articles de confrères sur la viscothérapie :
 Dr Gauchet : oncologieintegrative.blog.fr/2010/.../le-viscum-album-fermente-774146.
Dr Blostin : www.vetochampagnesurseine.com/.../770077_Utilsation%20du%20viscu...
(6)- laboratoire vétérinaire ABV : aquabiovet@net
 (7)- le viscum album fermenté dans  http://oncologieintegrative.blog.fr  (Dr Vet. Bernadette Bresard) 2014.
(8)-Questions sur les tumeurs du complexe fibrosarcome félin.  Dr P.de Fournel Thibaud et Dr P.Devauchelle Abstract Vet Janvier 2014.

Article réactualisé en décembre 2014.

2 commentaires:

Arnaud Veto a dit…

Pour faire un commentaire ou poser une question : -allez dans le site :http://arnaudveto.blogspot.com
-cliquez sur démarrage du blog (2009)
-suivre la procédure mentionnée.

aucune réponse ne sera donnée ici-même.

Camille Koestel a dit…

Bonjour Dr,
Je vous remercie pour votre réponse
J'ai contacté le Dr. Baudin de votre part comme demandé donc c'est OK pour l'administration de viscum album uniquement en buvable j'avais juste à ce sujet une petite interrogation quant à la dilution j'ai reçu hier donc le vaf quercus 1mg celui ci correspond bien au vaf quercus dilution st3 buvable ? Est il normal qu'il est uniquement indiqué injectable et non buvable ? Si la dose s'élève à 0.5 ml matin et soir cela revient donc bien à 1 ampoule par jour ?

Merci beaucoup pour votre aide